Édith Saint-Amand, nouvelle directrice du Centre d’études collégiales du Témiscouata

Les cégeps de La Pocatière et de Rivière-du-Loup sont heureux d’annoncer la nomination de madame Édith Saint-Amand à titre de directrice du nouveau Centre d’études collégiales du Témiscouata.

Résidente du Témiscouata et détentrice d’un baccalauréat et d’une maitrise en économique de l’Université de Sherbrooke, madame Saint-Amand enseigne au Cégep de Rivière-du-Loup depuis 1994, a été coordonnatrice du Département de sciences humaines pendant 12 ans et s’est impliquée dans la Commission des études du Cégep de Rivière-du-Loup. Vice-présidente de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) du Témiscouata, elle est également présidente de l’Association des enseignantes et des enseignants en économique des cégeps du Québec (A3ECQ). Madame Saint-Amand sera affectée à mi-temps à la gestion de ce centre d’études et conservera une tâche d’enseignement.

« Madame Saint-Amand est fortement impliquée dans notre institution et est très attachée au milieu témiscouatin. Elle possède d’excellentes connaissances en gestion et en économie et est parfaitement au courant des enjeux relatifs à l’enseignement et à la réussite éducative. Ma collègue Marie-Claude Deschênes, directrice générale du Cégep de La Pocatière, et moi, sommes convaincus qu’elle saura relever les défis qui l’attendent avec succès » se réjouit René Gingras, directeur général du Cégep de Rivière-du-Loup.

Rappelons que la période des inscriptions est ouverte pour le Centre d’études collégiales du Témiscouata qui accueillera ses premiers étudiants à l’automne 2017. Le nouveau centre offrira les programmes Sciences humaines, Techniques d’éducation spécialisée et Tremplin DEC. La création de cette nouvelle institution a été annoncée en janvier dernier et est une initiative conjointe des cégeps de La Pocatière et de Rivière-du-Loup.

Madame Édith Saint-Amand, nouvelle directrice du Centre d’études collégiales du Témiscouata.

Un nouveau centre d’études collégiales à Témiscouata-sur-le-Lac

Les étudiants collégiaux du Bas-Saint-Laurent qui le souhaitent auront dorénavant la possibilité de poursuivre leurs études dans un centre d’études collégiales basé au Témiscouata. En effet, la ministre de l’Enseignement supérieur, madame Hélène David, et le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, monsieur Jean D’Amour, ont annoncé aujourd’hui que le Cégep de Rivière-du-Loup et le Cégep de La Pocatière étaient conjointement autorisés à ouvrir un tout nouveau centre d’enseignement collégial, dès la rentrée scolaire 2017, à Témiscouata-sur-le-Lac, dans le secteur de Cabano.

« Notre gouvernement poursuit ses efforts afin de tout mettre en œuvre pour que nos étudiants et nos professeurs puissent réaliser les plus grandes choses. La concrétisation de ce nouveau centre me réjouit particulièrement, car elle permettra à des dizaines de jeunes de poursuivre leur parcours scolaire dans leur région. Il s’agit d’un geste de plus que nous posons pour rendre les études supérieures accessibles à travers tout le Québec » précise madame Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur.

« Je remercie les partenaires régionaux et la communauté de Témiscouata-sur-le-Lac, qui ont contribué à la réalisation de ce projet de nouveau centre d’études collégiales. Il s’agit d’une nouvelle majeure pour nos jeunes, qui pourront poursuivre leurs études dans leur localité. Notre gouvernement travaille très fort pour retenir les jeunes en région. Ils sont les bâtisseurs de demain et ce sont eux qui assureront le développement de notre Québec » commente monsieur Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent.

Faits saillants :

Grâce à un partenariat avec la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, le nouveau Centre d’études collégiales sera hébergé dans les locaux de l’école secondaire de Cabano.

Un montant de 338 000 $ sera accordé pour l’achat du mobilier et de l’équipement ainsi que pour l’aménagement des locaux. Des sommes annuelles d’environ 63 800 $ pour l’encadrement et la gestion du Centre d’études collégiales et de 40 000 $ pour la location d’espace sont aussi accordées pour les cinq prochaines années.

Sources :

Thierry Bélair
Attaché de presse de la ministre de l’Enseignement supérieur
418 266-3255

Marc Lapointe
Attaché de presse du ministre délégué aux Affaires maritimes
418 580-9754